NOBLESSE OBLIGE DE ROBERT HAMER (1949)

06/01/2015

NOBLESSE OBLIGE est un bijou d'humour noir anglais, salué pour l'extraordinaire performance d'Alec Guinness qui joue à lui seul pas moins de huit personnages.
Lointain héritier de la maison ducale d’Ascoyne-Chalfont, Louis Mazzini élimine successivement, par des procédés aussi variés qu’inventifs, les prétendants qui le séparent du titre, avant de tuer le Duc lui-même lors d’une...

LES CHOSES DE LA VIE DE CLAUDE SAUTET (1969)

13/10/2014

LES CHOSES DE LA VIE de Claude Sautet, avec Michel Piccoli et Romy Schneider - Prix Louis-Delluc 1969
Michel est victime d'un terrible accident de voiture. Mortellement blessé, il revoit sa vie en accéléré, il se souvient de ceux qu'il a aimés.... Il réalise alors l'importance de ces multitudes de petites choses de l'existence, qui constituent le bonheur de toute une vie.
Avec ce drame...

LE JOUR SE LEVE ‒ EN SÉLECTION CANNES CLASSICS 2014

06/05/2014

Marcel Carné s’était promis de retravailler avec Jacques Prévert et Jean Gabin, ses acolytes du QUAI DES BRUMES. Jacques Viot, voisin de palier de Marcel Carné, leur proposera le scénario qu’il leur manquait : le drame d’un ouvrier qui commet un meurtre par amour et s’isole dans sa chambre. Le réalisateur dévore le script, saisi par sa construction en flash-back d’une totale modernité (qui laissera d’ailleurs les premiers spectateurs perplexes). Prévert se chargera des dialogues. Alexandre Trauner, décorateur attitré de Carné et grand ami de Prévert, est évidemment de la partie. Ainsi que le chef opérateur Curt Courant, qui avait déjà travaillé avec Fritz Lang ou Max Ophuls avant de fuir l’Allemagne nazie pour éclairer L’HOMME QUI EN SAVAIT TROP d’Hitchcock , en 1934 ou LA BÊTE HUMAINE de Renoir 1938. Sur LE JOUR SE LÈVE, sa lumière très contrastée apporte au célèbre « réalisme poétique » de Carné et Prévert une magnifique note expressionniste et désespérée.

Le décor de l'immeuble, personnage à part entière du film, fut placé sur l'emplacement même du décor de L'HOTEL DU NORD. Pour insister sur la sensation de claustrophobie de la chambre où s’enferme Gabin, Carné exigea que le décor possède réellement quatre murs. Les acteurs et les techniciens ne pouvaient s'en extraire que par le haut.

LE JOUR SE LEVE est chargé de tragédie dès sa première image : un homme est condamné à mourir autant par la fatalité du drame amoureux que par la fatalité sociale, lui l’ouvrier seul contre le reste du monde. Cette atmosphère colle à celle de la France à l’aube de la Seconde Guerre mondiale, alors que le rêve du Front populaire s’est déjà éteint.

Ce chef d’œuvre a été restauré par STUDIOCANAL en format 4K. Il sera présenté en mai prochain au Festival de Cannes dans le cadre de Cannes Classics.
Le film ressortira ensuite en France le 24 septembre 2014 en salles, en Blu-ray et en DVD, et à partir de cette date aux USA, au Royaume Uni et en Allemagne notamment.

LE JOUR SE LEVE (1939)
Drame de Marcel Carné
Avec Jean Gabin, Arletty, Jules Berry, Bernard Blier, Jacqueline Laurent
Un immeuble planté au milieu d’un faubourg ouvrier. Au dernier étage, des éclats de voix, puis un coup de feu. Une porte s’ouvre et le corps d’un homme, blessé à mort, dévale l’escalier. Son assassin, François se barricade dans sa chambre, tandis que les policiers commencent à envahir l’immeuble et que les autres locataires commentent l’événement. Les agents montent sur le toit, la foule se presse sur la place, et François, l’ouvrier sableur assiégé, se souvient… Son amour pour Françoise la jolie fleuriste, elle-même attirée par Valentin, le dresseur de chiens séducteur…

LE SEPTIEME SCEAU

15/04/2014

La peste noire est en train d'anéantir la population d'Europe lorsque Antonius Block (Max von Sydow), chevalier, rentre des Croisades, désenchanté. La Mort (Bengt Ekerot) se présente à lui. Il lui demande de lui laisser une dernière chance et lui propose de faire une partie d'échecs dont l’enjeu n’est autre que sa propre existence...

LE SEPTIÈME SCEAU, épopée mystique...

L’INTÉGRALE DE JACQUES TATI DISPONIBLE POUR LA PREMIÈRE FOIS, EN VERSION RESTAURÉE HAUTE DÉFINITION, À PARTIR DU 18 FÉVRIER

18/02/2014

Quand on demande aux réalisateurs du monde entier de citer un cinéaste français qui aurait changé leur rapport à leur art et au monde, tous ou presque mentionnent en souriant Jacques Tati. En France, près de 20 millions de spectateurs ont vu ses films en salles, ce qui en fait l’un des auteurs les plus populaires de l’Histoire du cinéma. A travers son œuvre se dessine un auteur...

TOP